lundi 7 juillet 2014

Millefeuille à l'Abricot et à la Pistache




Cette recette provient aussi du blog Péché de gourmandise . Comme je l'ai dit précédemment j'ai préféré séparer la recette des tuiles à la Pistaches et celle du millefeuille pour que ce soit plus pratique ensuite pour retrouver cette délicieuse recette de tuiles à la pistache. Je ne peux que vous conseiller d'aller voir ce blog bourré de recettes originales mais surtout bonnes.
Sinon revenons à ce millefeuille qui a su combler toute ma famille par sa légèreté, son craquant et son coté acidulé apporté par l'abricot. En plus on peut tout préparer la veille et faire le montage au moment de servir. Autant vous dire que je referai cette recette avec plaisir et pourquoi pas essayer une nouvelle variante ... Affaire à suivre !




Ingrédients 
( pour 10 personnes ) 

  • 30 tuiles à la pistache
  • 1 cs de pate de pistache ( faite avec des pistaches mixés jusqu'à ce que ca forme une pate )
  • 3 jaunes d'oeufs
  • 85 g de sucre en poudre
  • 25 g de fécule de mais
  • 30 cl de lait
  • 150 g de crème liquide ( j'en ai mis 20 cl ) 
  • 450 g d'abricot
  • 120 g de sucre en poudre
  • 2 feuilles de gélatine

Tout d'abord vous devez préparer les tuiles selon ma recette précédente. 

Pour la crème, battre les jaunes avec le sucre et la fécule jusqu'à ce que le mélange blanchisse. Faites chauffer le lait dans une casserole sur feu moyen puis quand il arrive à ébullition le verser petit à petit sur le mélange en fouettant continuellement pour éviter que les jaunes ne cuisent. 
Reversez le tout dans la casserole sur feu moyen puis continuer de mélanger jusqu'à épaississement. Dès que le mélange arrive de nouveau à ébullition, compter 1 min de cuisson supplémentaire. Versez la crème dans un saladier et le filmer pour le laisser refroidir.Ajoutez la pâte de pistache puis laissez la crème au frais.Une fois froide, battre la crème liquide en chantilly bien ferme et incorporer la chantilly à la crème délicatement. Remettez la crème au frais.

Pour la compotée d'abricot, coupez les abricot en 2 , disposez les dans une casserole avec le sucre ainsi qu'un léger fond d'eau. Laissez compoter . Faites ramollir la gélatine 10 min dans de l'eau froide puis ajoutez la à la compotée. Disposez le mélange dans un saladier.

Pour le montage il suffit de mettre une tuile , une couche de compotée d'abricot, une autre tuile, une couche de crème à la pistache puis enfin la troisième tuile. Décorez d'une noisette de compotée d'abricot avec une pistache plantée dedans et saupoudrez le tout de sucre glace.





Tuiles à la Pistache

Depuis le temps que je voulais essayer une recette de tuiles , voila chose faite ! Ces tuiles sont tout simplement parfaites : croustillantes, caramélisées et faciles à faire , on ne peut qu'adopter. La seule difficulté se trouve dans la cuisson : je préconise de rester devant  son four pour ne pas les faire bruler, de plus je préfère qu'elles deviennent complètement couleur caramel car sinon elles auront tendance à devenir molle au centre. Elles peuvent être conservées dans une boite hermétique pour garder le croustillant même le lendemain , c'est top non ? Et j'ai oublié de dire que cette recette provient d'un blog que ma mère m'a fait découvrir et dont elle raffole : Peché de Gourmandise. Rien que le nom en dit beaucoup sur ce blog absolument génial !



Ingrédients
( pour 40 tuiles environ ) 

  • 130 g de sucre glace
  • 5 cl de jus d'orange
  • 50 g de beurre
  • 35 g de farine
  • 50 g de pistaches non salées décortiquées

Pour commencer, faites préchauffer votre four à 180°C, sortez une plaque du four et disposez du papier sulfurisé dessus. Dans un saladier, mélangez le sucre avec le jus d'orange puis ajouter le beurre fondu. Mélangez de nouveau pour enfin ajouter la farine ainsi que les pistaches hachées. Disposez des petits tas de pâte ( l'équivalent d'une cuillère à café bombée ) en les espaçant suffisamment car le tas va s'étaler pendant la cuisson! Vous allez vous en rendre compte sur la premiere plaque que toutes les tuiles vont se toucher si elles ne sont pas assez espacées. 
Enfournez pour 8 à 10 min jusqu'à ce qu'elles deviennent couleur caramel. Même au centre elles doivent avoir caramélisées pour être bien croustillantes. 
Ensuite dès que vous avez sortie la plaque du four, prenez un cercle individuel d'environ 6 à 10cm de diamètre et marquez vos tuiles avec. Vous devez aller vite avant que les tuiles n'est le temps de durcir en refroidissant. Ainsi cela permettra de découper vos tuiles puis facilement ensuite, mais aussi de les avoir toutes de la même taille. Ne jetez pas vos chutes ! Elles peuvent être utiles pour décorer un gâteau , mettre dans un yaourt ou glace de tous genres ...



vendredi 18 avril 2014

Flan Patissier


Une recette comme je les aime : simple, rapide, économique mais avant tout : Délicieux ! 

Pour moi, ce flan réunit toutes les caractéristiques d'un bon flan : bien épais, onctueux, vanillé et friable grâce à cette pâte sablée . Miam miam . . .

Au départ je l'avais fait pour mon frère qui en raffole, mais finalement je me suis bien régalée . Un des classiques à ne pas oublier ! Cette pâte est une belle découverte car elle ne demande pas de temps de repos, ne s'émiette pas de partout comme certaines pâtes sablées, et se conserve très bien tout en gardant son côté sablé. De plus on peut la décliner en salé en supprimant tout simplement le sucre. A garder précieusement . . .


Ingrédients 
( pour un flan bien épais de 8/10 personnes )



Pour le flan 
  • 1 litre de lait demi écrémé ou entier
  • 200 gr de sucre en poudre
  • 1 gousse de vanille
  • 2 oeufs + 1 jaune d'oeuf
  • 100 gr de maizena

Pour la pâte à tarte 
  • 100 gr de beurre
  • 250 gr de farine
  • 6 morceaux de sucre
  • 6 cs d'eau
  • 1/2 paquet de levure


Pour confectionner la pâte. 
Dans une casserole ( et oui j'ai bien dit casserole ) , faites fondre le beurre coupé en morceaux avec l'eau et le sucre , puis lorsque le mélange est bien homogène et est arrivé à ébullition , retirez du feu et versez la farine et la levure dessus. Mélangez énergiquement jusqu'à ce qu'une boule se forme. A partir de ce moment , transvasez la pâte sur du papier sulfurisé et étalez la finement en cercle . 

Il va vous rester beaucoup de pâte ensuite ( environ la moitié ) , c'est normal car il ne faut pas tout mettre sinon la pâte serai trop épaisse. Vous pouvez confectionner des biscuits avec le restant en les fourrant de confiture ou pâte à tartiner. 
Ensuite disposez votre pâte dans un moule à manqué de ... bien beurré et fariné légèrement. Coupez le haut de la pâte pour avec un rebord bien lisse. N'oubliez pas de piquer le fond et les côtés de votre pâte avec une fourchette pour éviter tout gonflement.

Pour la préparation du flan 
Prélevez un verre de lait sur le litre de lait et délayez la maïzena dedans . Faites chauffer le reste du lait dans une casserole sur feu moyen avec le sucre et la gousse de vanille préalablement fendu en deux et dont on aura gratté les graines . Laissez chauffer jusqu'à ébullition. En attendant mélangez les œufs avec la maïzena délayée dans le lait. Fouettez bien jusqu'à homogénéité. Une fois le lait à ébullition, retirez la gousse de vanille, versez le lait doucement et progressivement sur le mélange aux œufs en fouettant continuellement , puis remettez le mélange sur le feu . Fouettez sans cesse jusqu'à épaississement. Si des grumeaux se forment, mixez tout simplement avec un mixeur plongeant jusqu'à ce que la crème soit lisse. Versez le mélange sur votre pâte et mettez dans un four préchauffé à 180°C pour 35 min.  Si vous voulez une croûte bien doré, à la fin de la cuisson, mettez sous le grill de votre four en surveillant bien ( ça va vite ! ) .


Laissez refroidir votre flan à température ambiante et dégustez le tout juste refroidis : c'est à ce moment où il sera le plus onctueux. Ce flan se conserve bien deux jours au frais


samedi 1 mars 2014

Rochers au Caramel beurre salé, Amandes et Noisettes


Cette recette de rochers à fait l'unanimité chez moi ! Ils sont fourrés de caramel au beurre salé, mélangé à du chocolat au lait, noisettes et amandes torréfiées, et pour combler le tout, enrobés de chocolat noir . . . Bref une tuerie ! En plus cela change des traditionnels rochers au praliné ( qui sont très bon aussi ).


Ingrédients
( pour environ 16 rochers )

  • 50 g d'Amande
  • 50 g de Noisette
  • 120 g de chocolat noir
  • 50 g de chocolat au lait
  • 60 g de beurre salé
  • 8 cl de crème liquide entière
  • 120 g de sucre en poudre 

Tout d'abord préparez le caramel. 
Pour cela mettez le sucre dans une casserole sur feu moyen puis lorsqu'il commence à dorer, tourner la casserole afin d'homogénéiser la cuisson puis lorsqu'il devient coloré et translucide, ajoutez le beurre et la crème. Attention aux projections ! Si le sucre forme des amas de caramel, continuez la cuisson sur feu doux en mélangeant afin de refaire fondre le caramel. Laissez refroidir.

Faites torréfier les fruits secs 5 min sous le grill puis mettez les dans un chiffon et frottez les, les uns aux autres afin d'enlever la peau. Une fois émondé, écrasez les en assez gros morceaux à l'aide d'un couteau denté, un mixeur ou un rouleau à patisserie.
Ajoutez les à 100 g de caramel et au chocolat au lait fondu. Laissez refroidir.
Formez une quinzaine de rochers ( ou plus selon la taille voulu ) en les roulant entre vos mains puis placez les au réfrigérateur sur un plateau recouvert de papier sulfurisé. Placez 1 heure au frais.
Faites fondre 120 g de chocolat noir et plongez y une à une les boules de fruits secs.

Placez à nouveau sur le papier sulfurisé pendant 1 heure à température ambiante puis conservez les au frais dans une boite hermétique. On peut les conserver ainsi 15 jours ( mais impossible de les garder vivant autant de temps ... ).


vendredi 20 décembre 2013

Cake de Noël ( ou Christmas Cake )


En cette période de Noël, il n'y a rien de mieux que se faire plaisir avec les traditionnelles recettes de Noël, c'est pourquoi je vous présente aujourd'hui ma recette de Cake de Noël, appelée aussi Christmas Cake. Dans mon cake de Noël on retrouve des cubes de fruits confits, des noix, des raisins secs et des oranges confites maisons . . . Tous pleins de saveurs qui rappellent Noël ! De plus avec le sirop de mes oranges confites maisons, je badigeonne ce cake à la sortie du four, ainsi qu'une fois le cake refroidis : cela lui donne du brillant, un goût plus sucré, et un léger goût d'orange !



 Ingrédients

  • 125 g de beurre mou
  • 3 œufs
  • 160 g de farine
  • 1 sachet de levure
  • 60 g de sucre glace
  • 50 g de raisins
  • 80 gr de fruits confits en cube ( pomme, poire, mangue ... )
  • 30 gr d'orange confite maison ( ou industriel )
  • 60-80 g de noix
  • 2 cuillères à soupe de Rhum

Préchauffez votre four à 235°C. 
Mettez les raisins secs dans un bol, ajoutez le rhum puis couvrez les d'eau chaude. Laissez gonfler pendant 20 min environ.
Mélangez le beurre avec le sucre au fouet pour avoir un mélange bien crémeux, puis ajoutez un par un les œufs, en mélangeant à chaque ajout. Ajoutez la farine ainsi que la levure. Mélangez bien afin que tout soit homogène. 
Égouttez vos raisins en prenant soin de garder le jus si vous n'utilisez pas de sirop à la fin de la recette puis farinez les. Dans un saladier, mélangez tous les fruits secs et confits, et coupez les en morceaux. Ajoutez les à la pâte ainsi que les raisins. Versez la pâte dans un moule à cake, puis mettez à cuire pendant 5 min à 235°C, puis durant 40 min à 180°C.
A la sortie du four, badigeonnez le cake d'un sirop à l'orange ( maison, provenant des oranges confites ) , ou sinon d'une confiture chauffée, ou encore du jus de vos raisins.


dimanche 17 novembre 2013

Gâteau de Crêpes à la crème et à l'Orange

Cette recette de gâteau de crêpes peut en surprendre plus d'un ! Facile à faire, pouvant être préparé la veille, et contrairement à ce que l'on peut penser, léger et pleins de saveurs, ce gâteau mérite que l'on s'y attarde. Il provient tout droit du cahier de recettes de ma mère, et c'est même elle qui l'a fait de nombreuses fois avant que je pense à le refaire et le mettre sur mon blog. Servie avec un coulis de Caramel à l'orange, le gâteau devient délicieusement sucré, moelleux grâce aux crêpes et à la Crème pâtissière et surtout bien Orangé ( et oui j'en suis à en inventer des mots )  . . .


Ingrédients 
( pour 10 personnes ) 


  • 6-8 crêpes maison environ
  • 1 l de crème pâtissière maison ou industriel ( Impérial )
  • 2 oranges
  • 300 + 100 gr de sucre ( pour le sirop et le décor )
  • 1 feuille de gélatine

Pour commencez, préparez votre pâte à crêpe, et faites cuire 8 crêpes environ. Faisant toujours " au pif " ma pâte à crêpe je n'ai pu vous écrire précisément la recette de crêpe. Ensuite,préparez votre crème pâtissière : soit vous choisissez de la faire maison, ou sinon si vous préférez aller plus vite, je vous conseille d'acheter de la poudre Impérial à crème pâtissière et de suivre la recette pour faire en faire 1 litre. Faites ramollir la feuille de gélatine dans un bol d'eau froide pendant 15 min puis essorez la et mélangez la à la crème pâtissière encore chaude.

Chemisez le fond et les bords d'un moule à cake de film alimentaire. Disposez deux crêpes au fond en les faisant chevaucher pour ne pas avoir de trous. Versez la moitié de la crème, puis recouvrez la de 2 autres crêpes, cette fois ci pliées dans la longueur afin recouvrir entièrement la crème. Versez de nouveau le restant de crème et recouvrez avec 1 ou 2 crêpes. Le nombre de crêpes va varier en fonction de leurs tailles, c'est pourquoi c'est à vous de voir combien de crêpes il vous faut pour recouvrir la crème à chaque fois.
Disposez au frigo minimum 1h.
Pendant ce temps, préparez un caramel avec les 300 gr de sucre et un peu d'eau. Une fois la couleur caramel obtenu, versez le jus des 2 oranges ainsi qu'un peu de leurs zestes. Mélangez jusqu'à ce que le mélange soit bien homogène. Réservez jusqu'au moment de servir.

( L'étape suivante est facultative, il m'arrive aussi de servir ce gâteau à la part dans ce cas il n'est pas nécessaire de faire le caramel pour le décor) . Avec les 100 gr de sucre vous pouvez faire un caramel et l'étaler sur une feuille de papier sulfurisé pour qu'il durcisse. Ensuite il suffira de le casser en morceaux afin de décorer le gâteau. 
Coupez le gâteau en tranches épaisses et nappez les généreusement de sirop de caramel à l'orange.


dimanche 25 août 2013

Cookies aux Reese's


Pour ceux qui ne connaissent pas les Reese's, il s'agit de petits cups ( coupes) fourrés d'une "sorte" de ganache au beurre de cacahouète, je dis "sorte" car c'est plutôt sableux et non crémeux comme dans les vraies ganaches. J'ai ramené un paquet entier de ces petites gourmandises lors d'un séjour aux Etats Unies, mais depuis peu il est possible de les acheter dans les supermarchés (quoi que peut être pas partout ... ) . C'est donc dans une recette de cookies, que j'ai décidé de recycler quelques Reese's coupés en grosses pépites. J'ai réalisé deux fois cette recette, une fois sans noix et une autre fois avec, car je n'avais plus assez de Reese's. Donc si vous m'avez comprise, augmentez la quantité de Reese's en fonction de ce que vous rajoutez !
Ces cookies possèdent un délicieux goût de Cacahuète, une petite touche de Chocolat et des petits bouts croquants apportés par les Noix : une petite création que je suis prête à refaire ! !     ( dès que j'aurai retrouvé ces fameux cups . . . )



Ingrédients
( pour 16 cookies )

  • 105 gr de beurre ramollis
  • 140 gr de farine
  • 1/2 cc de levure chimique
  • 1/2 cc d'extrait de vanille
  • 1 oeuf
  • 45 gr de sucre roux
  • 45 gr de sucre blanc
  • 60 gr de flocons d'avoine
  • 30 gr de noix
  • 4 Reese's
 
Préchauffez votre four à 180°C
Dans un saladier, fouettez le beurre mou avec le sucre blanc et le sucre roux jusqu'à ce que le mélange blanchisse et deviennent légèrement mousseux. Ajoutez l’œuf et l'extrait de vanille puis mélangez bien. Ajoutez ensuite la farine, la levure et les flocons d'avoine ainsi que les noix légèrement concassées.
Finissez en ajoutant les Reese's coupés en petits morceaux. Faites attention de ne pas trop mélanger pour ne pas casser tous les morceaux de Reese's.
Sur une plaque recouverte de papier sulfurisé, disposez de petits tas de pâte à l'aide de deux cuillères à soupe. Pensez à bien les espacer : j'ai utilisé deux plaques pour cette recette.
Enfournez les deux plaques pendant 16 min environ en intervertissant les plaques à la moitié du temps.
Il est important de ne pas trop cuire les cookies : ils doivent être légèrement dorés sur les bords et rester mous au centre car en refroidissant  ils durciront.